Vue du port de Palavas

Marcelle Gallois, vers 1910, huile sur toile, 27 x 46 cm, 

Galerie Laura Pecheur

​​restauration tableau paris restauration tableaux

Ce tableau est exemplaire car il démontre à quel point il est important de faire appel à des professionnels de la conservation-restauration. L'oeuvre a subi une ancienne intervention rapide et maladroite qui s'est avérée nocive au fil du temps. Ces traitements ont aggravé de manière irréversible l’état de l’œuvre en utilisant des produits et une mise en œuvre tout à fait inappropriés. De plus, ils vont entraver le bon déroulement de la restauration actuelle. L’ancien intervenant n’a pas respecté le code d’éthique propre à notre profession.

Les traitements de conservation curative ont consisté premièrement à consolider localement les écailles de couche picturale qui menacent de tomber. Ensuite, il faudra traiter l’œuvre dans son ensemble et de manière durable de sorte à rétablir une bonne adhésion entre la couche picturale, la préparation et le support.

On doit également remédier aux effets néfastes causés par l'ancien adhésif (colle à bois!) appliqué tant au revers que sur la face de l’œuvre. Il est éliminé autant que possible. Pour finir, la nouvelle tension de la toile sur le châssis et la résorption des déformations locales assureront au support une bonne conservation à long terme.

 

La lecture de l’œuvre est perturbée principalement par l'adhésif ancien ainsi que par les lacunes, les mastics anciens et les soulèvements de la couche picturale. Les interventions de restauration ont donc été principalement un dévernissage et le dégagement quasi-total de l'ancien adhésif. Les lacunes de couche picturale ont été retouchées de manière illusionniste. Une couche de protection finale adaptée à ce type d'oeuvre fragile a été appliquée.

restauration tableau restauration tableaux restauration tableau