Vénus et les nymphes

Entourage de Jean Cotelle, vers 1680, huile sur toile, 123 x116 cm, Collection particulière

 

Dans l’ensemble, l’œuvre est dans un assez bon état de conservation. Elle fut anciennement restaurée de façon interventionniste au niveau du support (rentoilage). Dans l’ensemble il a plutôt été bien réalisé. Bien que la toile soit légèrement détendue et présente plusieurs types de déformations, elle est stable. Le châssis a été altéré car il fut utilisé pour suspendre le tableau. Les traitements de conservation ont consisté à stabiliser l’ensemble châssis-toile par le traitement des déformations, la réparation des déchirures et le renfort du châssis.

 

La lecture de l’image est perturbée par un encrassement et un vernis jauni et irrégulier. Un dévernissage ancien a laissé des restes de vernis dans les creux de la peinture qui forment comme une trame se superposant à la composition.   

Les mastics et les retouches anciennes sont aujourd’hui mal intégrés. Les traitements de restauration ont consisté principalement à une nettoyage superficiel, un allègement du vernis, à l'élimination de surpeints et de mastics anciens et pour finir à la réintégration chromatique.

 

Lors du nettoyage, il a fallu donc conserver la « patine » afin de conserver l’authenticité de l’objet en tant que bien historique. La patine se sont les marques du passage du temps dans la mesure où celles-ci ne perturbent pas la lecture de l’œuvre. Il s'agissait de rétablir un équilibre de l’image qui soit plus proche de l’équilibre originale.

​​restauration de tableaux